mardi 15 avril 2014

3 questions à... Eugène LIANG Mastère spécialisé ® CELSA Entreprendre, promotion 2013


Eugène LIANG

« Do your best. God will do the rest. »  

« Une agence de communication qui ne parle que d’essentiel. »
 



Présentation du projet


Créer une agence de communication spécialisée dans les champs de la santé et de l’éducation. Au Brésil, malheureusement, on dépend des entreprises privées pour avoir accès aux services et aux produits qui garantissent la bonne santé et une éducation solide à la population, vu qu’à cause de la corruption du gouvernement brésilien, les investissements dans ces champs-là ne sont pas suffisants. Alors, une agence spécialisée dans la santé et l’éducation (comme celle que je veux créer) pourrait être considérée une agence d’intérêt public en France, avec un côté plutôt social. Au Brésil, pourtant, mon agence peut être considéré comme une agence « typique », qui cherche du profit avant tout. La seule différence c’est qu’il s’agit d’une agence qui fera la communication exclusivement pour atteindre deux buts : promouvoir des produits et des services qui viennent de la santé et de l’éducation et divulguer des façons pour que les consommateurs puissent y avoir accès.

Quel a été votre parcours avant le CELSA ?

Professionnellement, j’ai travaillé pendant presque 15 ans dans des agences de communication en tant que concepteur – rédacteur. Académiquement, avant celui du CELSA, j’ai obtenu trois autres diplômes : Publicité et Communication (à Sao Paulo), Administration d’Entreprises (à Sao Paulo) et Marketing (à UC Berkeley).

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi cette formation ?

Parce que j’ai toujours envie de monter ma propre boîte. Et le MS Entreprendre du CELSA m’a offert une combinaison rare : d’apprendre comment monter une entreprise et comment la faire prospérer en vendant un produit immatériel, dont la valeur est absolument intangible – la communication. En plus, en tant qu’étranger, d’avoir l’opportunité de suivre cette formation au CELSA, l’école de référence en communication en France, cela m’a apporté un incroyable avantage par rapport à mes concurrents au Brésil.

Comment concevez-vous la réussite et l’avenir de votre projet ?

D’abord, la stratégie c’est de travailler avec des freelancers. Au fur et à mesure, selon le nombre des clients et aussi la quantité de campagnes de communication, j’envisage la formation de plusieurs équipes. De toute façon, il sera toujours ma responsabilité de faire du réseau et aussi d’établir et de maintenir le contact avec les clients.  

Une erreur est survenue dans ce gadget