vendredi 18 juillet 2014

Conversation stratégique - 16 mai 2014 Albert Asséraf, directeur général stratégie, études et marketing du Groupe JCDecaux.

50 ans d’innovation sur l’espace public grâce aux marques


Créé en 1964 avec l’invention de l’abribus publicitaire par Jean-Claude Decaux, le modèle économique du Groupe JCDecaux repose toujours sur la mise à disposition gratuite de mobiliers urbains au sein de l’espace public en échange de l’exclusivité de son exploitation publicitaire. Fort de sa capacité d’innovation pour répondre aux évolutions des modes de vie, le Groupe développe actuellement un panel d’offres au service de la ville « intelligente ».

JCDecaux est aujourd’hui le 1er Groupe Média en France et leader international de la communication extérieure. Présent dans plus de 60 pays, JCDecaux poursuit son développement autour de la publicité sur le mobilier urbain et dans les transports en offrant un panel de services aux usagers. Albert Asseraf témoigne dans ce cadre d’un développement raisonné et d’une croissance par étape souhaités depuis l’origine par les décideurs de son Groupe.

 Albert Asséraf, 
directeur général stratégie, études et marketing du Groupe JCDecaux.

« Déclinée aujourd’hui dans tous les univers (aéroports, transports, centres commerciaux…) la dimension servicielle du mobilier urbain est plus que jamais d’actualité en contribuant à l’embellissement des environnements dans lesquels il s’insère, en donnant à la publicité sa juste place et en offrant aux citoyens et aux usagers des services qui ne pèsent pas sur les dépenses publiques ou sur le budget des opérateurs de transports. Combiné à une démarche de développement durable visant à évaluer et réduire l’impact environnemental de nos activités, le modèle économique de JCDecaux s’est développé progressivement et harmonieusement à travers le monde », analyse Albert Asséraf, directeur général Stratégie, Etudes et Marketing du Groupe JCDecaux.
L’innovation au cœur de l’ADN de JCDecaux
De la naissance de l’Abribus en 1964 au mur digital interactif en 2012 en passant par le Velib en 2007, JCDecaux a toujours témoigné de sa capacité d’innovation.
Avec une étendue urbaine qui va tripler entre 2012 et 2030, la ville « intelligente » ouvre le champ des possibles. Ainsi, le Groupe s’appuie sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour créer des solutions de communication toujours plus efficaces et engageantes pour les marques. Les offres digitales et mobiles ainsi que le mobilier connecté sont ainsi parties prenantes de la stratégie de développement du Groupe.
Selon Albert Asséraf, « la communication des marques dans un contexte mondial de segmentation des audiences des différents médias les conduit à se tourner vers JCDecaux car nos solutions de communication extérieure, sont capables de délivrer une audience de masse et de créer des interactions innovantes avec leurs clients, la rue étant devenue un territoire d’expression et de création. Nos solutions Innovate par exemple, combinées aux réseaux sociaux, génèrent du trafic sur des sites marchands ou vers des points de vente, du buzz et de la notoriété pour les marques. Enfin, nous développons des propositions permettant de réaliser du e-commerce en mobilité, en pleine rue, grâce au maillage de nos réseaux publicitaires combinés à des technologies utilisant les QR code, le NFC ou la reconnaissance de visuels (opération Comptoir des Cotonniers) ».

Dans le cadre du projet « Mobilier Urbain Intelligent » initié par la Ville de Paris et Paris Région Innovation, le Groupe a proposé et testé de nouveaux services aux usagers des villes. 2014 sera notamment marquée par le déploiement de nouveaux abris-voyageurs à Paris. JCDecaux a pour ambition de devenir un acteur incontournable dans cette ville d’un nouveau genre, en créant une relation interactive adaptée aux attentes des consommateurs.

JCDecaux, acteur de la Chaire CELSA Entreprendre

Membre de la Chaire du CELSA pour l’innovation dans la communication et les médias, JCDecaux soutient et accompagne les porteurs de projets du Mastère Spécialisé CELSA Entreprendre.
« Nous pensons que le soutien à l’innovation doit prendre toutes les formes qui permettront de  favoriser les success stories de demain, génératrices de croissance et d’emplois. C’est la raison pour laquelle nous associer au Celsa dans ce domaine nous paraît à la fois légitime du fait de la qualité de ses enseignements et nécessaire pour favoriser l’innovation entrepreneuriale », conclue Albert Asséraf.

Plus d’informations : www.jcdecaux.fr
Cédric Hédont | MS CELSA Entreprendre - Création et innovation dans la communication et les médias - Promotion 2013-2014 | le 7 juillet 2014

Une erreur est survenue dans ce gadget