vendredi 30 janvier 2015

3 questions à... Karine JOSEPH Mastère spécialisé ® CELSA Entreprendre, promotion 2015.

Karine JOSEPH
Mastère spécialisé ® CELSA Entreprendre, promotion 2015.


«Organiser la coopération et la réponse aux situations d’urgence et de crises aux Antilles. »








Présentation du projet


FIL EN TROPIQUES est une agence spécialisée dans la communication en santé publique.  L’agence s’adresse aux organisations publiques et privées ainsi qu’aux collectivités territoriales qui souhaitent maîtriser les situations exceptionnelles d’urgence et de crises sanitaires.

Un dispositif de gestion de risques et de communication de crises doit prendre en compte les spécificités et les particularités du territoire in situ. Il existe des problèmes spécifiques aux Antilles qui ne trouvent pas encore de réponses dans les modèles de développement actuels. 
La co-dépendance entre les organisations génère des situations de crises récurrentes, voire constantes. Tout effet ou tout impact causé sur une organisation peut rapidement se propager à d’autres ; en ce sens une crise sectorielle peut très vite devenir une crise systémique. Dans ce contexte, il est nécessaire de développer une réelle autonomie de gestion des risques et de communication de crises aux Antilles. Ce projet donnera aux Antilles les moyens d’être autonomes.
La communication doit être au cœur de la stratégie en santé car elle peut changer le cours des événements, modifier les comportements et améliorer la santé des populations.

Les interventions de l’agence s’articulent autour de la communication, du conseil, de la formation et de l’information, avant, pendant et après une crise.

Quel a été votre parcours avant le CELSA ?

J’ai une formation initiale en sciences humaines et sociales. Depuis une dizaine d’années, je réalise l’examen de processus complexes, à priori inextricables.
Observer des situations jugées « hors normes », les diagnostiquer, les analyser et les traiter a toujours guidé ma pratique professionnelle.
En prise directe avec la réalité du contexte antillais, je suis intervenue dans la gestion de différentes crises aux Antilles (crash aérien, catastrophe naturelle, crise sanitaire, crise sociale, …). Je maîtrise la cinétique des mouvements d’instabilité et je sais en mesurer l’impact sur les caractéristiques initiales des Hommes et des structures.
C’est tout naturellement que je me suis ensuite formée spécifiquement à la gestion d’institutions et d’établissements de santé. J’ai acquis en effet la conviction d’investir d’avantage le champ des politiques publiques et celui de la communication pour mieux faire entendre les voies et moyens de gestion de crises.  

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi cette formation ?

Le Master Spécialisé Innovation et Création d’Entreprise dans la Communication et les Médias est le plus haut diplôme universitaire en entreprenariat en France.
Cette formation me permettra de recevoir les outils nécessaires pour monter une entreprise pérenne. De plus, le CELSA fait figure de pionnier dans l’accompagnement de professionnels des sciences humaines et sociales à faire de l’économie.

Comment concevez-vous la réussite et l’avenir de votre projet ?


La réussite du projet tient à la transversalité des approches et des méthodes déployées pour faire face aux risques et aux crises. Sa force de frappe est basée sur le modèle systémique.
L’avenir du projet sera vraisemblablement celui de son développement géographique.
Une erreur est survenue dans ce gadget