mardi 30 juin 2015

Conversation Stratégique JCDecaux – Albert Asseraf – Entreprise familiale et pourtant N°1 mondiale

JCDecaux : Entreprise familiale et pourtant N°1 mondiale


Albert Asseraf, Directeur Général Stratégie, Etudes et Marketing France de JCDecaux nous  a  fait l’honneur  de  venir  échanger  avec  nous  sur  les  différentes  thématiques qu’aborde l’entreprise hors normes pour laquelle il travaille aujourd’hui.


Créée  en  1964  par  Jean-­‐Claude  Decaux,  l’inventeur  du  mobilier  urbain,  JCDecaux  jouit d’un business model à l’époque totalement novateur : les infrastructures sont toutes financées par JCDecaux et donc par des revenus publicitaires, les villes clientes n’ayant rien à payer. L’entreprise est aujourd’hui plus que bien placée sur les marchés qui composent la communication extérieure : N°1 mondial du mobilier urbain, N°1 mondial de la publicité dans les transports et enfin N°1 européen de l’affichage grand format. Et tout ça avec un actionnariat concentré à 65% pour la famille Decaux et un endettement nul, là où certains concurrents peinent à réduire une dette qui dépasse les 20 milliards de dollars.

Albert  Asseraf  le  dit  lui-­‐même.  L’excellente  santé  de  JCDecaux  tient  en  grande  partie au fait qu’il s’agisse d’une entreprise tout aussi audacieuse que raisonnable et qui s’en tient à  son métier et à son métier uniquement. JCDecaux assume parfaitement son rang de N°1 mondial et sait ouvrir les nouveaux marchés, en acceptant l’appel concurrentiel que cela  génère  mais  toujours avec prudence  et  réflexion,  comme  en  témoigne  son développement progressif et stable depuis 1964.

L’avenir  de  l’affichage  publicitaire  traditionnel  n’est  pas  sans  perspectives,  mais JCDecaux innove pour assurer son futur. Du fameux « velib’ », en passant par la publicité digitale, les innovations vont bon train et JCDecaux ambitionne toujours d’attaquer de nouveaux marchés.

Enfin, on ne peut traiter le sujet JCDecaux sans aborder une des caractéristiques fondamentales  de
 cette  entité :  la  culture  d’entreprise.  Elle  y  est  forte,  avec  une organisation très rigoureuse qui fait office de liant entre les hommes qui la composent, et  répond  à  des  valeurs simples  et  nobles  qui  font,  entre  autres,  qu’un  e-­‐mail  aura toujours sa réponse.
Une erreur est survenue dans ce gadget