Actualités


Les Conversations Stratégiques :
 
Le Mastère Spécialisé ® CELSA Entreprendre,  organise également des Conversations Stratégiques entre les porteurs de projets du MS et des intervenants riches d'expériences.




2016



2015
2014


Autres événements : 




Le Mastère spécialisé ® CELSA entreprendre était partenaires du Hacking de l'hôtel de ville de Paris à travers la chaire du CELSA pour cette rencontre internationale de l'entrepreneuriat qui a eu lieu le 24 mars 2016.

Comptes-rendus des sessions, reportages journalistiques, analyse des tendances, portraits de créateurs de start-up : les étudiants du Master en journalisme, du Master Médias et management, du Master Médias et numérique et du Mastère Spécialisé ® CELSA Entreprendre ont accompagné cet événement de grande ampleur dédié à l'innovation et à la création d'entreprise.
Vous pouvez retrouver beaucoup d'informations grâce au Live Tweet mené lors de l'évènement sur Twitter via #HackingParis.
 





Le CELSA et  l'université de San-Diego - SDSU accueillent une promotion d'étudiants américains 

La chaire et le Mastère spécialisé ® CELSAentreprendre, en partenariat avec l'université de San Diego-SDSU ont accueilli une promotion d'étudiants américains en entrepreneurship, en visite à Paris pour un voyage d'immersion, sur l'innovation et l'entrepreneuriat à Paris.



Au delà des échanges pédagogiques, ces étudiants ont pu profiter de rencontres avec des entrepreneurs, des visites d'incubateurs, et d'entreprises, et découvrir le dynamisme Français dans l'innovation et dans l'entrepreneuriat.

****************************************************************************

Paris Région Lab incubateur

Visite du Labo de l'Édition et de Welcome City Lab 
jeudi 15 janvier 2015


Paris Région Lab, est la plus importante structure publique d'accompagnement à la création d'entreprises en France. Soutenue par la Ville de Paris et la région Ile de France, celle-ci organise ses activités autour de quatre pôles : soutien à la création et au lancement d'une jeune entreprise, expérimentation avant lancement d'activité, mise en relation des start-ups  avec les grandes entreprises (Club Open Innovation), et créateur d'évènements dont le Grand prix de l'innovation de la ville de Paris.

Chaque année, 200 start-ups bénéficient de leurs services d'incubateur, répartis sur huit sites parisiens.

Nous en avons découvert deux en ce jeudi venteux, Labo d'Édition et Welcome CityLab.
Une visite menée en anglais en raison de la présence d'un groupe d'étudiants en entrepreneuriat de l'université de San Diego emmené par le professeur Bernhard Schroeder.
Une occasion de nous familiariser avec les pitchs en langue anglo-saxonne !

Le Labo de l'Édition, situé au cœur du quartier latin, est, comme son nom l'indique dédié au monde de l'édition. Depuis 2009, il accueille sur 500 m2 toute jeune entreprise innovante dans ce secteur mais aussi les structures traditionnelles soucieuses de s'adapter aux enjeux du numérique. On y apprend que plus de 70 % des responsables de start-ups ne sont pas issus du monde de l'édition. Outre les espaces de coworking, les activités d'accompagnement à l'amorçage et au décollage de la jeune entreprise, le Labo de l'Édition multiplie les animations et les formations. Un exemple : l'an dernier il a organisé un hackathon (compétition entre équipes porteuses de projets) sur la bande dessinée.
Une quinzaine d'entreprises ont été incubées au Labo dont Triber que François Carlot, créateur et dirigeant est venu nous présenter (toujours en anglais). Il s'agit d'une application sociale qui permet à tout à chacun de créer sa propre application et de suivre l'activité sociale de ses amis sur les réseaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et bien d’autres. Cela n'a pas manqué d'intéresser quelques étudiants américains.

Direction Welcome City Lab , le dernier né des sites de Paris Région Lab (inauguré au printemps 2014). Celui-ci s'affiche comme le seul incubateur mondial consacré au tourisme, un secteur en mal d'innovations selon Laurent Queige, délégué général. C'est une des raisons pour laquelle, en plus des missions classiques d'un incubateur, celle de la formation – via l'Académie, a de l'importance à Welcome Lab.

Magali Déchelette et Carl de Poncins nous ont rassurés en nous présentant deux activités novatrices. Professionnelle du tourisme en France puis en Chine et mère de famille, Magali Déchelette s'est rapidement rendue compte que le tourisme en famille en ville n'était pas chose facile. Elle a créé Family Twist une offre touristique et culturelle personnalisée avec visites de sites, d'expositions, des stages associant parents et enfants.

Carl de Poncins, diplômé de l'école Polytechnique, n'a aucun passé dans « l'écosystème » du tourisme. C'est son expérience personnelle qui l'a conduit à lancer Théâtre in Paris.com avec deux autres personnes. Il s’agit d’un service de vente de billets de spectacle spécialement adapté au touriste anglophone comprenant un accueil personnalisé au théâtre, un livret et des sous-titres en anglais du spectacle pendant la représentation.

Sylvie Ligny, Akim Nonvidé et Laëtitia Le Saoût
MS innovation et création d'entreprises– Promotion 2015


Références :
Labo de l'édition, 2 rue Saint-Médard, 75005 Paris, www.labodeledition.com
Welcome City Lab, 76 bis, rue de Rennes, 75006 Paris, www.welcomecitylab.com
Star-up lancée par François Cadiot : application Triber sur Appstore
Start-up lancée par Magali Déchelette : www.family-twist.com
star-up lancée par Carl de Poncins : www.theatreinparis.com



****************************************************************************


Grand Prix de l'innovation de Paris :
La chaire et le MS Celsa entreprendre collaborent au Grand Prix de l'innovation de la ville de Paris.



Valérie Patrin-Leclère (responsable du département Médias et conseillère scientifique du MS Celsa entreprendre) et Jean-Christophe Pic (co-responsable du MS Celsa Entreprendre) sont membres du jury, catégorie Contenus Numériques, des Grands Prix de l'Innovation de la ville de Paris dont la cérémonie d'annonce des lauréats aura lieu le 2 décembre 2014. 


****************************************************************************

Salon des micro-entreprises :
Le CELSA sera présent au salon des micro-entreprises destiné aux entrepreneurs et porteurs de projets du mardi 30 septembre au jeudi 2 octobre 2014 de 9h à 18h au Palais des Congrès - Paris.
.

http://www.salonmicroentreprises.com/



****************************************************************************

Vente Privée : juillet 2013, nous avons eu l’opportunité de visiter le siège de l’entreprise Vente Privée, situé dans les anciennes imprimeries du Monde, à la Plaine Saint-Denis près de Paris. Ce rendez-vous a été organisé avec Vincent Fraitot, managing director chez Vente Privée Consulting et intervenant au sein de la formation.



Cette visite s’est avérée très riche et très inspirante, pour plusieurs raisons.
Vente Privée est née en 2001 avec une idée simple mais très innovante à cette époque : revendre les invendus des grandes marques à prix cassé sur internet tout en valorisant l’image des marques.


Nous avons appris, dans les enseignements du Mastère Entreprendre, que l’un des éléments les plus importants de la vie entrepreneuriale est la capacité d’adaptation et d’innovation. Savoir s’adapter et être capable d’innover, tout cela est nécessaire pour qu’une entreprise réussisse aujourd’hui. Et chez Vente Privée, c’est exactement ce qu’ils ont fait. Au lieu de sous-traiter les process, tout est internalisé : le commercial, la gestion des références, la création de sites pour la mise en avant des marques et des produits, le studio de création (photo, vidéo, musique), la programmation des ventes, la logistique, la communication, etc.


Cette décision d’internaliser les différents métiers a été une évidence pour les fondateurs dès la création de Vente Privée. Lorsqu’ils ont commencé, personne ne maîtrisait les services dont Vente Privée avait besoin. Alors, l’entreprise s’est adaptée. Elle a créé les fonctions et les outils dont elle avait besoin pour se développer à l’ère du numérique. Elle a innové. Elle a créé sa voie pour grandir. Aujourd’hui, Vente Privée c’est 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Autant dire qu’innover, c’est performer.

Pour nous, entrepreneurs, il est inspirant de pouvoir mieux connaître ces entreprises innovantes et ce qui fait leur succès. Merci à Vente Privée pour cette visite !

Sophie Romano, Deborah Schuch da Rosa et Eugene Liang

Mastère Spécialisé ® CELSA/Paris-Sorbonne Entreprendre « Innovation et création d’entreprise dans la communication et les médias »

Promotion 2013

****************************************************************************

Le Mastère Celsa entreprendre a participé au dernier colloque pro’créa pour le support aux entrepreneurs.

Jean-Christophe Pic, co-directeur du mastère Celsa entreprendre, en tant qu’expert, a eu la responsabilité d’animer l’atelier sur le business plan, et les recherches de financement pour les entrepreneurs au dernier colloque pro'créa

Le congrès pro'créa de Montpellier est le plus grand rassemblement en France des structures de soutien aux entrepreneurs. Il réunit un ensemble d'acteurs des réseaux d'accompagnement aux entrepreneurs. Ce colloque permet ainsi d'apporter de nouvelles visions efficaces de l'accompagnement réussi.

Le thème de cette année, portait sur « Faut-il brûler le Business plan ?», un sujet particulièrement sensible autant pour les entrepreneurs, que pour ceux qui les accompagnent :


En effet, on reproche au business plan plusieurs défauts et contraintes :

- Il constitue un travail lourd et laborieux
- Il mobilise trop de temps alors que l’entrepreneur a d’autres urgences en recherche de marché, clients, technologies, partenaires et collaborateurs,…
- Il peut réduire la capacité de créativité et d’imagination, si on suit une démarche trop rigide
- Il oblige à fixer des prévisions, qui ont le sait ne se réaliseront pas forcément - le document est il réellement consulté ? ou ne constitue t il pas un passage obligé pour le principe ?
- mal compris, le business plan, va être utilisé pour privilégier plutôt la forme que le fond, en utilisant des codes bien attendus sur la description de l’équipe, du produit, du client, tout en ne montrant pas sur le fond, la pertinence du projet.

Ces critiques reviennent souvent et ne sont pas infondées, alors que la rédaction d’un business plan, doit être ressentie comme un soutien et non comme une contrainte pour l’entrepreneur ; mais le business plan comme tout outil, n’est pertinent qu’à la condition qu’il soit bien utilisé et au bon moment.

Pour l’intérêt de l’entrepreneur, le Business plan doit ainsi être utilisé pour permettre de poser les choses, à un moment donné. Ceci doit se faire avec à la fois beaucoup de rigueur et d’ouverture d’esprit, afin d’identifier clairement la proposition de valeur de son projet et de mettre à plat son potentiel de faisabilité. Il doit établir la présence d’une opportunité, montrer les stratégies pressenties pour la capter, et la maintenir dans le temps.

Le Business plan doit aussi être utilisé au bon moment ! c’est l’entrepreneur qui trouve les bonnes idées, ce n’est pas le Business plan en lui-même. Il faut d’abord avoir recourir aux démarches de créativité, d’interprétation, d’observation, d’imitation, et d’imaginer ce qui serait possible avec les ressources disponibles ou à conquérir….. On parle maintenant des concepts d’effectuation, pour expliquer les premières démarches nécessaires de l’entrepreneur ? et du recours au design thinking pour construire son projet. Le business plan arrive ensuite !

Le Business plan doit ainsi permettre de faire le point à un moment donné sur son idée, c’est une étape, pour fournir un cadre de présentation qui permettra de montrer un projet cohérent et pertinent à se interlocuteurs. Ce n’est pas le business plan qui fait l’entrepreneur, mais c’est bien le business plan qui doit aider l’entrepreneur à réfléchir, pour construire son projet et lui permettre de trouver des financements en conséquence.

****************************************************************************

    Claire Bonniol, directrice associée de l'académie du service est intervenue auprès des étudiants du Mastère Celsa entreprendre, sur l'intégration du service client dans leur projet.

    Quel que soit le secteur d’activité choisi, il y a un enjeu commun : faire la différence par la qualité du service proposé. Le management et le marketing des services permet de poser son offre de services et de progresser sur plusieurs champs en parallèle : trouver des idées d’innovation de service, être exemplaire soi-même dans la relation avec les clients, les prestataires et les collaborateurs, et bien sûr faire en sorte que le parcours des clients soit « sans couture ». Devenir le Nespresso ou le Starbucks de votre secteur, c’est à la portée de tous.
    Claire Bonniol, directrice associée de l’Académie du Service, spécialiste de la formation et du conseil en relation client et culture de service, a partagé avec les créateurs quelques clés issues de son expérience pour déclencher un « réflexe service », utile tout au long du processus de création.

    ****************************************************************************

    Jean-Gabriel Bliek, directeur du Neuilly Lab,
    est intervenu auprès des étudiants du Mastère Celsa entreprendre – autour du thème :  L’innovation, facteur clé du succès des entreprises ?
    Ne prenons pas l’arbre pour la forêt et l’innovation de rupture pour une loi générale. Le succès de Facebook repose sur une innovation de rupture qui répond à un intérêt mais pas forcément à un besoin. Qu’on ne s’y trompe pas : il ne suffit pas d’innover pour être assurer du résultat, ni d’être en rupture pour réussir. La plupart des dépenses d’innovation n’aboutissent à rien. Pour autant, l’innovation reste le moteur du succès à condition d’en définir les terrains d’application. Tout d’abord, l’innovation permet d’adapter les produits aux nouveaux usages. Sony s’est spécialisé dans ces innovations d’usage après avoir excellé dans l’innovation de produits. Ensuite, l’innovation est le synonyme d’avantage concurrentiel hors prix. Nestlé Waters ne cesse d’innover dans le design et les caractéristiques techniques de ses bouteilles d’eau : les consommateurs sont à la recherche de continuité et non de rupture.  Enfin, l’innovation est la planche de salut des modèles économiques en perte de vitesse. Les distributeurs de cinéma ont innové en vendant des boissons et des friandises avec des stands : le cinéma est devenu le prétexte à la vente lucrative de sucreries en tous genres.
    Pour assurer le succès des entreprises, l’innovation est plus souvent dans la continuité imaginative que dans la rupture révolutionnaire.
    http://www.neuillylab.com/  


    ****************************************************************************

    David Chassan, Executive MBA du Celsa Paris Sorbonne, et fondateur de Genius contacts est venu présenter sa démarche et son projet aux étudiants du Mastère "DU CONCEPT AU PROJET STARTUP"
     
    Ce projet GeniusContacts, consiste en une plateforme facile et économique de gestion automatisée de la relation marketing pour les PME. Les étudiants du Mastère Celsa Entreprendre ont pu échanger librement avec David Chassan, sur sa démarche et les épreuves à franchir dans la constitution d'un projet Startup. GeniusContacts est une SAS qui a pour ambition d'être l'acteur européen incontournable de l'email marketing automation (la nouvelle génération de plateforme marketing qui avise du profil et du comportement des contacts en automatisant la relation par emailing personnalisé). GeniusContacts compte déjà des clients en France, Espagne, Autriche et Etats-Unis.

    http://fr.geniuscontacts.com/

    ****************************************************************************

    Le Mastère CELSA Entreprendre a accueilli Valérie Herdlicka, Experte en Évaluation Financière de marque, Fondatrice du cabinet BrandVal

    Valérie Herdlicka a exposé les grands principes et enjeux de valorisation financière et stratégique de la marque. Sa spécificité réside dans le fait d’élargir le concept de ‘gestion de marque’ en y intégrant des principes de gestion financière. Ainsi elle a souligné le fait qu’une marque représente un actif financier à part entière et se doit d’être gérée et exploitée adroitement, tout comme sont gérés les autres actifs d’entreprise, cette démarche étant notamment primordiale dans la construction et la valorisation d'un projet entrepreneurial.

    En tant qu’expert, Valérie Herdlicka intervient régulièrement dans des écoles de management et des congrès internationaux sur des sujets d’évaluation de marque. Par ailleurs, elle a contribué à l’élaboration de différents ouvrages et référentiel portant sur la valorisation et la gestion des actifs immatériels.













****************************************************************************


    Conférence du professeur Bill Magill de l'INSEAD

    Le mastère spécialisé ® Celsa entreprendre a eu le plaisir de recevoir le professeur Bill Magill de l'INSEAD. Durant la conférence, le professeur Magill, ancien capital investisseur de la Silicon Valley, a exposé les enjeux de business model et de recherche de financements autour des innovations technologiques.



    ****************************************************************************

    Le Mastère Celsa entreprendre, est intervenu à l'université de San Francisco, Californie-USFCA.

    Jean-christophe Pic, co-directeur du Mastère, a présenté devant un public d'étudiants en MBA et Bachelor of Arts, les enjeux et contexte actuel de la démarche entrepreneuriale en France. Il a ainsi pu échanger avec les étudiants et leurs professeurs en entrepreneuriat, sur la vision française des enjeux d'innovation et de créations d'activités dans les champs de la communication, des médias et du Digital, et plus globalement sur les enseignements que chaque culture entrepreneuriale pouvait apporter aux porteurs de projets Français et Américains pour la réussite de leurs objectifs.


    ****************************************************************************
    Chronicly.com, le kiosque numérique "Nouvelle génération"

    Chronicly lance, en partenariat avec Lefigaro.fr, un service innovant pour consulter l’actualité.


    Le lecteur choisit uniquement ce qu’il veut lire parmi plus de 50 chroniques, 400 médias, et 4 000 sources certifiées. Il accède alors
    à des fils d’actualités thématiques et personnalisés qu’il peut consulter où et quand il le souhaite.
    Le plus : une plateforme d’information unifiée que le lecteur peut enrichir et devenir ainsi acteur de l’actualité!

    Chronicly.com est un projet fondé par Sophie Romano du Mastère spécialisé ® CELSA Entreprendre, promotion 2013.

    >> En savoir plus...
    >> www.chronicly.com
    ****************************************************************************

    Le Professeur Puntillo de l'université de San Francisco est intervenu en conférence au sein du Mastère CELSA Entreprendre.

    Jean-christophe PIC co-directeur du Mastère, et qui intervient également à l'université de San-Francisco CA en MBA et en Masters Entrepreneurship, a invité le professeur Puntillo de l'université de San Francisco, pour expliciter les enjeux de financement des entrepreneurs par le capital risque, aux USA et dans la Silicon Valley.  



    Le professeur Puntillo, diplômé de Berkeley, après une carrrière significative et à haute responsabilité dans des banques californiennes, est professeur de corporate finance à l'université de San Francisco Californie. Il est également expert auprès des tribunaux américains.

    Dans le cadre du MS CELSA Entreprendre, le professeur Puntillo est donc intervenu auprès de la promotion des porteurs de projets pour exposer les modalités de fonds de fonctionnement des fonds d'investissements, et sur les clés de réussite pour les entrepreneurs, pour convaincre les investisseurs de la pertinence et viabilité de leurs projets.



    ****************************************************************************

    Conférence de Bruno Martinaud, directeur du Master Entrepreneuriat de l’École Polytechnique, spécialiste de l’entrepreneuriat technologique.

    Les étudiants ont pu bénéficier à la fois de conseils et d’exemples particulièrement ambitieux et réussis de start-up devenues des stars mondiales.




    La conférence s’est poursuivie avec la présentation, par deux anciens étudiants du CELSA, de leur lancement d’entreprises dédiées aux pratiques innovantes, l’une dans le secteur du design et de l’écologie, l’autre dans le secteur de l’édition et de la littérature.


    ****************************************************************************

    Nicolas Buttin et ses associés ont présenté Wiithaa.


    Nicolas Buttin est diplômé du CELSA, Master « Médias informatisés et stratégies de communication », promotion 2007-2008

    Wiithaa, c'est le nom aborigène d'un petit oiseau vivant en Australie, le bowerbird, qui s'amuse à collecter, récupérer et redesigner son habitat pour charmer sa belle... En reprenant cette démarche, celle de l'upcycling, autrement dit recycler en ajoutant de la valeur, Wiithaa veut passer d’une économie linéaire à une économie circulaire.
    "Sur wiithaa.com, nous permettons ainsi à tous, particuliers, collectivités ou entreprises, de donner une nouvelle vie aux lieux, matériaux et objets". 

    ****************************************************************************

    Thibault Di Maria a présenté Lesdédicaces.com


    Thibault Di Maria est diplômé du CELSA, Master professionnel « Marketing et stratégies de communication »

    Lesdedicaces.com est le 1er moteur de recherche de séances de dédicaces. Ce site valorise ainsi les lieux et les auteur-e-s d’œuvres d’art, en promouvant et recensant les rencontres et séances de dédicaces qu’ils-elles organisent. Son contenu est alimenté par les lieux organisateurs de dédicaces (librairies, disquaires, salles de spectacles, lieux culturels...), les auteur-e-s (écrivain-e-s, artistes...), éditeurs-rices ou les amateurs-rices, validant ainsi la pertinence des informations. Il entend promouvoir l’objet livre, promouvoir le métier de libraire et favoriser le trafic en librairies, lieux de sociabilités et de culture indispensables. Il en va de même pour les salles d’expositions ou de concerts.

    ****************************************************************************
Une erreur est survenue dans ce gadget